4_Meurthe-et-Mo_Nancy_IMG_7775
6_Haute-Sav_Annecy_P1070009_Crédit_Lionel_Staub__visages
RNAA22
2_Seine-et-Ma_RD403_IMG_2063
7_Moselle_Morhange_P1090086
3_Haute-Ma_IMG_6168
1_Haute-Ma_Lafauche_IMG_0012
5_Vosges_RD427_IMG_6573
8_Doubs_Besançon_IMG_1113

News

Newsletter - December 2022

Monday, 19 December 2022
 

image

We have now reached the end of the year and we would like to share with you some information about the actions of ALLÉES-AVENUES /avenues of the future/.

You might consider that 2022 was very much France-oriented. Indeed, our international symposium is planned in 2023, whereas this year the artistic observatory and the annual meeting of avenue managers and professionals were national events. Nevertheless, we hope that they might inspire you.

There is an english version of our website www.allees-avenues.eu where you can find some useful information. But we are aware that we are often lagging behind with the translation. If you think you could do some useful translation work for us, please let us know.

And of course, we will be grateful if you can support us. This is really vital for our actions. You can do it online.

Thank you, best wishes and a Happy New Year.

Artistic observatory

In March, Ridha Dhib, a French-tunisian performing artist stopped in the avenue in Trampot on his way to Mardin, at he turkish-syrian border, and made a picture and a short video film of the ash tree avenue. Rate his contribution on the internet to make it exist.

In June, Constance Fulda was here again to continue her rubbings of the ash trees in front of a mixed public, among which a group of volunteer firefighters and junior firefighters. Almost half of the trees have now had their calligraphy revealed, which represents more than 50 m of paintings. No doubt that when all the trees will have been "recorded" and when the monumental work will eventually be exhibited, the public will experience  strong feelings. Constance's exhibition of 10m high rubbings (the last vision of some of the oak trees which will be used to rebuild Notre-Dame's roof in Paris) in the village church during the week-end caused an "aesthetic shock to many. The event inspired French main newspaper Le Monde with an invitation to discover France through 5 of its tree avenues: in Trampot, but also in Ayguevives, near Toulouse, or closer to Paris, in Heudicourt, Montgeron and Compiègne.

 

 

Annual Meeting of avenue managers and professionals 

It was our first Annual meeting aimed at avenue managers and professionals. There was an interesting variety of participants: road managers, landscape architects, tree experts, climbing arborists, etc. Their concerns are not completely identical, and in spite of some possible frustration, this variety makes the discussions more interesting.

It seems that we met the expectations of the participants, both regarding the schedule and the agenda. The meeting was co-organized and hosted by the County Council of Haute-Garonne (the county around Toulouse). We started the day with a bus tour which took us through beautiful avenues of plane trees. We could also see and discuss the renewal (made necessary by the plane canker disease) of the iconic avenue of the Canal du Midi, the management of the county avenues and new tree plantings on the road shoulders. Bearing these pictures in mind made the presentation of the new management plan adopted by the County Council easier to understand. We then gave some food for thoughts looking at avenue policies in Germany.

The thirty-two participants expressed their wish to continue the exchanges. We will set up a collaborative platform to make sharing information, knowledge and questions easier.

This event was again an opportunity to catch the interest of the media, with a paper in a specialist magazine - Le Moniteur -!

The French decree

Tree avenues (and single rows of trees lining infrastructures) have been protected in France since 2016. There was a change earlier this year, which did not affect the spirit of the law (e.g. road safety still doesn't entitle to any derogation), but private avenues might now be excluded if they are not open to public traffic. A decree is due to be issued at the turn of the year. Its purpose is to state how to file a derogation request. We analysed the draft version and participated in the national survey in november. Many other participants shared our analysis. We hope our comments will be taken into account.

 

 

Comic strip

One excellent news, this autumn, was that Mathieu Flammarion, author and illustrator, and the prominent French publisher Actes Sud have signed the contract for our comic strip project. The other good news is that we will add a more informative part. We secretely hope that there will also be a translation into other languages... Anyway, you will have to wait until 2024 to read the french version.

2023... we will continue with you

January / February: .... surprise

June / July: The artistic observatory with Constance Fulda  and with José Le Piez

October: Annual meeting of avenue managers and professionals

November: International symposium "Tree avenues: a matter of life"

Exhibition

You want to share the history of tree avenues and their benefits today? Remember that our exhibition has both English and French text! So, it is for you, too.

 

 
 
 

Copyright © 2022 ALLÉES-AVENUES /allées d'avenir/
10 Rue Jeannot, c/o Isabelle Kauffmann, 54000 Nancy, France

                             RD427 Trampot brume RD427 Trampot brume RD427 Trampot brume

Christian Bobin aimait les allées d'arbres. En 2007 il avait offert à notre déléguée un petit texte inédit pour un projet de "beau livre" qui est pour l'instant encore dans les tiroirs. Et son soutien, depuis, n'avait pas failli.

Combien nous sommes d'accord avec lui ! "Il n'y a que la beauté pour arrêter le néant"

Les vapeurs l'ont saisi, comme cette brume qui s'élève de la route de Trampot pour laquelle il écrivit ces lignes. Les anges lui ont fait escorte. Il reste debout dans nos pensées, tel les arbres de l'allée. Pour sûr, à cette belle âme, le néant n'aura pas résisté.

Et nour continuerons ce "si nécessaire combat pour les arbres".

 

projet décret

L'article L350-3 du code de l'environnement protège les allées d'arbres depuis juillet 2016. Le gouvernement est revenu sur cette protection à l'occasion du vote de la loi 3Ds en février dernier. Vous trouverez le nouveau texte de loi, avec un résumé, ici.

Il précise les modalités de déclaration (cas de la gestion courante et du renouvellement d’allées ayant perdu leurs caractéristiques esthétiques) et de demande d’autorisation (cas des travaux et aménagement) à effectuer auprès du préfet du département.

Or, dans sa rédaction actuelle, il est à craindre que des dérogations soient accordées soit par manque de personnel pour les traiter (accord tacite par non réponse de l'administration dans les délais) soit par manque de compétence pour comprendre les enjeux culturels, paysagers, environnementaux des allées d’arbres et la technicité de la gestion des arbres. Le texte présente encore d'autres lacunes.

Vous en trouverez une analyse détaillée ici. Pour vous aider, nous vous proposons un résumé. Inspirez-vous en, complétez les demandes, et surtout postez vos remarques et vos souhaits sur le site de la consultation du ministère de la Transition écologique.

Plus nous serons nombreux à nous exprimer, plus nous aurons de chance que nos remarques de bon sens soient prises en compte et que, sur le terrain, la protection des allées soit respectée.

N'hésitez pas à partager très largement ce message.

 

Bandeau RNAA 2022
 
Les inscriptions sont ouvertes ! Jeudi 20 octobre 2022, 9h à 17h, le Conseil départemental de la Haute-Garonne accueille les 1ères Rencontres nationales des acteurs des allées d'arbres
 
Vous gérez des arbres d'alignement ? Vous vous demandez comment assurer l'avenir ? Comment gérer avec l'article L350-3 du code de l'environnement ? Et surtout, vous vous demandez comment replanter ?
Ne ratez pas cette occasion d'échanger avec d'autres gestionnaires, propriétaires ou professionnels qui les accompagnent. Le Conseil départemental de la Haute-Garonne partagera ses bonnes pratiques, la vision inscrite dans son nouveau plan de gestion, mais aussi ses propres questionnements.
Le mot d'ordre de la journée : le partage d'expérience. Toute la matinée se passe sur le terrain, à visiter des allées anciennes, des nouvelles plantations, des lieux de plantation potentiels. Les échanges se poursuivent en salle l'après-midi.
 
Le programme et le lien pour les inscriptions sont en ligne sous l'onglet "Actions"

 

IMG 9131 d IMG 9131 d IMG 9131 d IMG 9131 d IMG 9131 d IMG 9131 d IMG 9131 d IMG 9131 d DSC05737 IMG 9131 d IMG 9131 d

Pour la 3ème année consécutive, l'artiste plasticienne Constance Fulda est venue prendre les empreintes des frênes de l'allée de Trampot, entre Joinville et Neufchâteau (la portion vosgienne de la RD 427 enclavée entre deux tronçons haut-marnais

Au total, 113 arbres se sont déjà fait tirer le portrait. Un portrait étrange puisqu'il révèle à chaque fois un motif sans rapport avec l'écorce que l'on observe, évoquant à la fois la distribution des neurones dans le cerveau humain et celle des galaxies. Un portrait bien propre à chaque arbre, puisqu'il laisse apparaître, discrètement ou plus franchement, le numéro qui lui fut attribué en 2014 par les services du Conseil départemental.

113 portraits, c'est au total l'équivalent d'une toile de .... 56 m de long ! Quel spectacle cela promet lorsque l'oeuvre sera achevée, puisqu'elle fera plus de 100 m ! Pour en avoir un avant-goût, il suffisait d'aller voir d'autres empreintes réalisées par Constance Fulda et exposées pendant le week-end des Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins dans l'église de Trampot : celles de chênes offerts par des propriétaires privés ou publics pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Exposées sur une hauteur de 6 à 8 m de haut, elles procuraient un véritable et profond "choc esthétique", comme l'a exprimé une personne.

Merci à l'association Les Week-ends Art, qui a assuré la médiation culturelle, aux extraordinaires installateurs de la commune de Trampot et de l'entreprise Braquier, au maire, toujours présent, à nos partenaires, la Fondation IRIS et le Domaine Jacques Frédéric Mugnier et tous nos adhérents et donateurs sans qui tout cela ne serait pas possible.

Et merci à tous ceux qui sont venus voir et échanger avec nous, les pompiers du secteur, les représentants du Conseil départemental et de l'Association des maires des Vosges.

 

DSC04596 DSC04596 DSC04596

On his arrival and his departure from the village of Trampot, in the Vosges county (France), artist Ridha Dhib walked through the ash tree avenue of our Artistic observatory. His contribution is now online and we invite you to rate and like Ridha Dhib's images here.

He is pointing towards Mardin, a turkish city at the syrian border. All along this route, he reminds us of our commitments towards all refugees, writing a part of the Geneva Convention at each of his stopovers.  We were keen to give him a message of peace and friendship that he will handover to his hosts at his arrival.

Vosges Télévision followed us. Click on the image below to see their report.

Capture 1

Evolution de la protection des allées

Thursday, 10 February 2022

IMG 4769d

La loi 3Ds (différenciation, décentralisation, déconcentration et simplification) a été adoptée cette semaine et avec elle des modifications de l’article L350-3 du Code de l’environnement.

En octobre dernier, ALLÉES-AVENUES /allées d'avenir/ avait interpellé Madame Pompili, au côté de 21 autres associations nationales de professionnels et de citoyens spécialistes des arbres, du patrimoine culturel, des jardins, des paysages, de l'environnement.

Malheureusement, nous n'avons pas été entendus sur la nécessité de maintenir la protection de toutes les allées d'arbres : la protection de l'article L350-3 du code de l'environnement ne concernera plus désormais les voies non ouvertes à la circulation publique. C'est là un non-sens du point de vue culturel – historiquement, il y a un vrai continuum entre allées privées et allées publiques – ainsi que du point de vue environnemental -  la biodiversité a besoin d'être préservée partout et les corridors écologiques ne s'arrêtent pas aux portails des propriétés. C'est aussi un contre-sens politique quant à la protection de la propriété privée : si les branches de l'allée dépassent sur le terrain voisin, ceci n'entraîne pas une dévalorisation de son bien et n’en empêche pas l’usage ; par contre, le bien du propriétaire de l’allée est dévalorisé dans le cas où le voisin exige un élagage drastique au droit de sa parcelle en vertu du code civil, ce qui est désormais autorisé dans ce cas.

Season's greetings

Thursday, 23 December 2021

Urbanistes du Monde a organisé tout une série de visioconférences sur l'arbre et la ville. C'est au tour de notre déléguée générale de venir parler des allées d'arbres jeudi 9 décembre à 19h30 sur Teams.conf urbanistes du monde

L'examen du  projet de loi 3Ds (différenciation, décentralisation, déconcentration et simplification)  commence à l'Assemblée nationale. L'article 62, quii constitue un recul sur la protection existante des allées d'arbres concentre à lui seul 18% des amendements, tous favorables à une meilleure protection : 32 amendements déposés ou soutenus par 148 députés de 5 groupes ou non inscrits.

Le premier enjeu : réintroduire la protection de TOUTES les allées. Ce serait une grave erreur d'exclure de la protection les allées privées qui ne sont pas ouvertes à la circulation publique ! Des cathédrales végétales privées, qui contribuent de façon majeure à la connectivité des territoires et à la qualité des paysages, seraient du jour au lendemain à nouveau menacées.

Autre enjeu : garantir que les demandes d'autorisation ou les simples déclarations soient justifiées. C'est le volet "Eviter" les dommages de la séquence ERC - Eviter-Réduire-Compenser.

Quant aux compensations, elle doit se faire d’abord dans l’allée, dans un délai raisonnable: comment assurer, sinon, la préservation de la structure ?

Enfin, il faut des sanctions en cas d'infraction, c'est-à-dire si l'on n'effectue pas de déclaration comme prévu, ou que l'on réalise un projet de construction sans autorisation.

Latest news