Yves_BOULANGER_-_DSC_6273
2_Seine-et-Ma_RD403_IMG_2063
7_Moselle_Morhange_P1090086
3_Haute-Ma_IMG_6168
1_Haute-Ma_Lafauche_IMG_0012
5_Vosges_RD427_IMG_6573
4_Meurthe-et-Mo_Nancy_IMG_7775
8_Doubs_Besançon_IMG_1113
6_Haute-Sav_Annecy_P1070009_Crédit_Lionel_Staub__visages

#Allées - Horizon 2030

Yves BOULANGER DSC 6923

Le colloque organisé en 2018 a été l’occasion de proposer le chantier « Allées - Horizon 2030 ». Trois mots-clés ont été retenus : lien, connaissance, animation.

Lien

Par nature, les allées constituent un lien physique entre deux points. Ce sont des corridors que chacun peut parcourir, qui font de formidables itinéraires touristiques comme la Deutsche Alleenstraße en Allemagne ainsi que de précieux corridors écologiques.

Les allées établissent aussi des liens temporels : les routes et les rues bordées d’arbres d’aujourd’hui nous renvoient au jardin « à la Française » du XVIIe siècle ; ou bien, les allées mémorielles où on honore aujourd’hui encore les soldats au pied des arbres – comme en Australie ou au Canada, par exemple - nous renvoient à la 1ère Guerre mondiale.

Les allées établissent des liens symboliques : l’allée transfrontalière plantée en 2014 entre l’Allemagne et la Pologne, avec pour mot d’ordre « Des allées – pas des frontières », en est une illustration. Les liens symboliques se doublent de liens humains. Et ces liens se moquent des distances.

En cela, les allées sont parfaites pour porter des valeurs de cohésion et de paix. « Allées - Horizon 2030 », c’est un horizon avec plus de liens physiques, plus de liens symboliques, plus de liens humains.

Connaissance

La connaissance est indispensable pour assurer le maintien des allées d’arbres à long terme.

Lorsqu’on perd les savoir-faire en matière de gestion des arbres, les arbres meurent et les allées disparaissent.

Lorsqu’on ne sait pas où sont les allées ou bien lorsqu’on ne sait plus que les deux ou trois arbres restants formaient auparavant une allée, comment être sûr qu’elles ne disparaîtront pas dans l’ignorance et l’indifférence ?  

Lorsqu’on connaît mal les atouts des allées - leur intérêt historique, leur intérêt environnemental et leur intérêt social -, comment bien appliquer l’article L350-3 du Code de l’environnement français ? Celui-ci impose, pour chaque allée, de prendre correctement en compte à la fois les impératifs techniques liés à l’arbre et à la route et toutes ces autres dimensions.

Le partage des connaissances entre toutes les catégories de professionnels – spécialistes des arbres, de la biodiversité, du paysage, de la route, de l’aménagement etc. – et entre les différents types d’acteurs – citoyens, élus et professionnels – est indispensable pour des projets de qualité et pour éviter les conflits.

Animation

Par oubli ou par banalisation, les allées risquent de s’effacer et de disparaître des paysages. Créer des animations autour et dans les allées est le meilleur moyen de garder le patrimoine vivant et visible.

Le chantier

Les participants au colloque ont listé 58 actions dans lesquelles ils sont déjà engagés ou seraient intéressés à s’engager. Toutes se rattachent aux mots-clés « lien », « connaissance », « animation »

Lien : Plantation d’allées - Création ou administration d’itinéraires touristiques - Jumelage d’allées et mise en relation d’acteurs et de projets

Connaissance : Inventaires et études - Diffusion des connaissances - Croiser les disciplines & pratiquer la co-construction

Animation : Animations dynamiques (parcourir les allées) - Animations statiques (artistiques) - Création de liens entre animations